Perte poids retention d'eau jambe

Perte poids retention d'eau jambe

Elle est essentiellement composée d'eau, minéraux, lipides, hormones, vitamines et protéines.Si la circulation de la lymphe est mauvaise, nos fonctions vitales s'affaiblissent et notre corps s'intoxique.La pressothérapie permet de drainer la rétention d'eau d'origine veineuse ou lymphatique Si vous désirez en savoir plus sur le bilan et la prise en charge de la rétention d'eau venez nous rencontrer au Centre José Sanchez de Lyon Villeurbanne ou remplissez le formulaire ci-dessous. On la trouve dans les cellules, dans le sang, dont elle est le composant principal, dans la peau, les organes et les muscles.Elle est aussi importante que le sang pour le bon fonctionnement de l'organisme mais elle circule beaucoup plus lentement : il lui faut une journée entière pour faire le tour du corps.Ceci engendre des problèmes comme la rétention d'eau, la cellulite, les jambes lourdes, les vergetures et les chevilles gonflées.La rétention d'eau et la dégénérescence des fibres de collagène, les fibres du tissu cutané, donnent alors un aspect capitonné à l'épiderme, appelé peau d'orange.De nombreuses femmes se plaignent de rétention d'eau qui peut entrainer une prise de poids parfois importante, notamment au moment des règles.On va ainsi pouvoir mesurer avec exactitude : Les exercices de musculation et le travail au sol vont permettre de renforcer la musculature profonde (gainage) et d'améliorer le retour veineux et lymphatique.Pour conserver ses liquides à un niveau constant, notre organisme a recours à un système complexe d'hormones qui agit sur les reins.Vous faites vraisemblablement de la rétention d'eau si vous présentez un ou plusieurs des signes suivants : Pour mesurer l'importance de la rétention d'eau et déterminer sa localisation il est indispensable de pratiquer un bilan de composition corporelle par impédancemétrie multifréquence.S'il y a un stockage de graisses trop important par rapport à la consommation, les cellules graisseuses s'hypertrophient, comprimant les vaisseaux sanguins et lymphatiques.Pour prendre en charge la rétention d'eau il est indispensable d'en mesurer l'importance, de déterminer si elle est intra ou extra cellulaire et d'identifier son origine.Cette compression entraîne un mauvais draînage de l'eau et des toxines.

Ce phénomène se développe plus particulièrement dans certaines régions du corps : les cuisses et les fesses.Normalement, lorsqu'on boit plus que de coutume, les reins se chargent d'éliminer l'excès de liquide et les toxines.Mais il arrive que ce système se dérègle, les liquides s'accumulent alors dans nos tissus.La rétention d'eau correspond à une insuffisance de drainage du système lymphatique, qui est incapable de faire cheminer l'excès de déchets et d'eau dans la circulation veineuse, d'où l'incapacité de drainer les oedèmes.La lymphe transporte 75% des déchets rejetés par nos cellules, c'est notamment grâce à elle que nos plaies cicatrisent...

Écrire un commentaire
Le nom de:*
E-Mail:
Avis:
Gras Le texte en italique Le texte souligné Le texte barré || L'alignement à gauche Au centre Alignement à droite || Insérer des émoticônes Pour insérer un lienL'insertion de liens protégée Le choix de la couleur || Le texte caché Insertion de la citation Convertir le texte sélectionné dans la translittération en alphabet cyrillique Insérer un spoiler