Maigrir du ventre apres 55 ans québec

Maigrir du ventre apres 55 ans québec

Ils s'en souviennent parce qu'un des conseils donnés aux adeptes dudit régime était de prétendre à l'allergie lorsqu'un plat ne convenait pas aux règles alimentaires énoncées.Ils invoquent toutes sortes de problèmes supposément liés au gluten - ballonnements, douleurs musculaires, fatigue - et parlent des vertus de leur alimentation sans blé, sans orge, sans avoine, sans triticale, sans seigle, les principaux grains contenant cette protéine. «Pour plusieurs, c'est devenu une façon de cacher un comportement alimentaire restrictif derrière une justification médicale», affirme Guylaine Guevremont, nutritionniste (déclaration d'intérêt: je la connais bien, on a coécrit deux livres).Un système de restriction alimentaire qui s'abreuvait de toutes sortes de théories sur les index glycémiques et d'autres principes qui avaient comme effet de compliquer grandement l'alimentation et donc, par le fait même, d'amener les gens qui les suivaient à manger moins. Parlez-en aux chefs qui étaient dans les cuisines des restaurants à l'époque, eux s'en souviennent.Ça passe mieux.» Bref, la mode antigluten, croit-elle, est une autre façon, dans la lignée des régimes Montignac et Atkins et quelques autres, de limiter la consommation de glucides - si on chasse le blé de son alimentation, on mange pas mal moins de pain, de gâteau, de biscuits...Rapidement, toutefois, ils ont compris le stratagème et se sont retrouvés dans des situations impossibles: respecter une allergie dont il était clair qu'elle n'était pas vraie ou ne pas prendre de risque malgré l'absurdité...Se déclarer faussement allergique à un aliment est un geste grave.Les chefs ont donc dû commencer à faire toutes sortes d'acrobaties pour veiller à ce que la nourriture des clients ne touche pas aux allergènes déclarés.Une maladie qui n'a rien d'une supercherie ou d'une trouvaille de charlatan.L'effort a des conséquences positives pour les vrais allergiques, qui voient soudainement leur offre alimentaire généreusement bonifiée. Car il y a toujours, malheureusement, des limites à la surveillance que peut exercer Santé Canada sur les prétentions «sans gluten» de tout un chacun.

Elle peut causer des inflammations extrêmement douloureuses du système digestif, provoquer perte de poids, crampes abdominales, diarrhées, anémie, ostéoporose, problèmes de croissance chez les enfants, sans parler de dermatites herpétiformes - sortes de cloques sur la peau - qu'on ne souhaite à personne, explique Isabelle Giroux, professeure de nutrition à l'Université d'Ottawa.Plutôt que de se demander pourquoi elles mangent plus que leurs besoins caloriques, phénomène causant l'excès de poids, les personnes qui adoptent cette façon de s'alimenter sans réel besoin médical empruntent un chemin clés en main.- et donc de diminuer l'apport alimentaire en calories et ainsi, peut-être, perdre du poids.Les prétendus allergiques au gluten portent ombrage à un véritable problème, grave, la maladie céliaque, dont souffre entre 0,5% et 1% de la population.Lorsqu'on travaille avec le public, on ne peut pas prendre la question des allergies à la légère.

Commenter
Le nom de:*
E-Mail:
Avis:
Gras Le texte en italique Le texte souligné Le texte barré || L'alignement à gauche Au centre Alignement à droite || Insérer des émoticônes Pour insérer un lienL'insertion de liens protégée Le choix de la couleur || Le texte caché Insertion de la citation Convertir le texte sélectionné dans la translittération en alphabet cyrillique Insérer un spoiler